Au début d’une activité comme indépendant ou comme entreprise, les assurances obligatoires ne sont que le début de l’histoire. D’autres assurances sont nécessaires : pour le travailleur salarié qui s'attend à une série d'avantages extralégaux (assurance de groupe, plan d’hospitalisation, ...), pour l’employeur qui souhaite se couvrir contre toutes sortes de risques externes. Le risque d’entreprise en lui-même, c’est-à-dire la question de savoir s’il existe un marché pour les produits ou les services que vous entendez proposer, constitue souvent une inconnue pour laquelle aucune assurance n’a de réponse à offrir. L’assureur peut en revanche prévoir des solutions pour la gestion avisée de dommages à des biens, en cas d’incapacité de collaborateurs importants, de faute professionnelle ou pour le redémarrage de l’activité à la suite d’un coup dur tel qu'un incendie de l’entreprise ou une maladie du gérant.