Toute machine fabriquée ou importée pour le marché de la Communauté européenne doit porter un label CE. Ce label constitue un gage de conformité à toutes les normes européennes en matière de sécurité. Cela vaut aussi pour les machines de construction.

Parce que de plus en plus de machines font leur apparition dans l'Union européenne sans disposer du label CE ou en présentant ce label sans remplir pour autant les conditions, Agoria, la fédération de l'industrie technologique, a publié, en collaboration avec son pendant européen, le CECE, une série de brochures reprenant pour chaque type de machine quelques conseils sur la manière de distinguer une machine conforme d'une machine non conforme.

L'utilisateur d'une machine non conforme aux normes européennes court en outre un très gros risque.  La plupart des assurances contractées dans un contexte professionnel excluent dès lors les accidents avec de telles machines.