La couverture des dégâts provoqués par une inondation est obligatoirement comprise dans l’assurance incendie de votre habitation.  Si votre habitation a été construite dans une zone qui était reconnue comme zone à risque d’inondations depuis plus de 18 mois l’assurance ne couvrira pas nécessairement le risque d’inondation. 

Les zones à risque sont des zones exposées à d’importantes inondations récurrentes. On les trouve sur les sites Web publics suivants :

  • Pour la Wallonie ici
  • Pour la Région bruxelloise ici
  • Pour la Flandre ici

Même si votre habitation n’est pas située dans une zone à risque, il peut arriver que votre assureur ne soit pas disposé à couvrir seul le risque de catastrophes naturelles lorsque votre bien se trouve dans une zone exposée à un risque élevé d’inondation.  Dans ce cas, votre assureur vous proposera une couverture au tarif fixé par le Bureau de tarification Catastrophes naturelles.

Si vous n’êtes pas assuré contre l’incendie et qu'au jour de la catastrophe naturelle, vous avez droit au revenu d’intégration sociale ou à une allocation similaire, vous pouvez alors demander une attestation au CPAS de votre commune afin d’introduire votre dossier auprès du Fonds des Calamités régional.  L’intervention de ce fonds est toutefois moins élevée que celle dont vous bénéficieriez auprès d’un assureur.