Conformément à la réglementation en vigueur, le certificat d’assurance (qu’on appelait avant ‘la carte verte’), qui indique que votre véhicule est assuré, doit être valable pendant au moins une période de 15 jours.

Généralement, la durée de validité est de 3 ou 6 mois ou un an. Tout dépend de la manière dont vous payez votre prime annuelle : en une fois pour toute l'année, ou par exemple chaque trimestre ou semestre.

Mais lorsque vous venez de contracter une assurance-auto par l'entremise d'un courtier ou d'un agent d'assurances, il est possible qu'il vous remette d'emblée un certificat valable pendant un ou deux mois seulement, en attendant l’exemplaire définitif. Celui-ci n'est établi que lorsque toutes les formalités administratives ont été remplies ou que, éventuellement, la prime a été payée.

Il peut arriver qu'un automobiliste soit contrôlé par un agent qui n'est pas tout à fait au courant de cette réglementation et qui exige un certificat dont la validité est d'au moins trois mois.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Vous recevrez des articles exclusifs pour rester informé(e) de l’actualité du monde de l’assurance.