bob

Au cours des trois mois de la campagne Bob d’été, la Police Fédérale a soumis plus de 320.000 conducteurs à un contrôle d’alcoolémie. 2,5 % seulement d’entre eux avaient trop bu. Lorsque la police se rend sur place après un accident, on constate cependant à la lecture des chiffres que la situation est moins rose.

En cas d’accident, il est apparu que 10,6 % des conducteurs étaient positifs. La police invite les deux parties impliquées dans un accident à se soumettre à un test d’haleine. Cela signifie que l’alcool joue un rôle dans à peu près un accident sur cinq, même si d’autres facteurs peuvent également avoir eu une influence sur l’accident. Aussi l’institut Vias considère-t-il dans son communiqué de presse « que consommation d’alcool et conduite automobile sont incompatibles ».

En cas d’accident de la circulation (collision) entraînant des lésions corporelles, la police se rend systématiquement sur place pour dresser un procès-verbal. Dans ce contexte, 4.359 tests d’haleine ont été réalisés de début juin à fin août. 420 étaient « positifs » et 160 personnes ont fait l’objet d’un retrait de permis de conduire. Il ressort également des chiffres de la police que le problème de l’alcool au volant se pose encore et toujours avec la plus grande acuité pendant les nuits de week-end. En cas d’accident avec lésions corporelles survenant une nuit de week-end, 1 conducteur contrôlé sur 3 a trop bu !
En dépit du nombre moins élevé de conducteurs pris en défaut au cours de cet été (de 3 % l’an dernier à 2,5 % cette année), Koen Ricour, directeur de la Police Fédérale, se rend également compte que l’on n’y est pas encore : « A première vue, les chiffres de cet été semblent meilleurs que l’an passé. Toutefois, à notre niveau, nous ne sommes pas pleinement satisfaits. En effet, nous souhaiterions voir ce chiffre passer à 0 %. La conduite sous influence demeure un killer ». 

Tous les résultats des contrôles d’alcoolémie réalisés dans le cadre de la campagne Bob peuvent être retrouvés sur le site Web de la Police Fédérale.

Publié le 08/09/2022

Abonnez-vous à notre newsletter !

Vous recevrez des articles exclusifs pour rester informé(e) de l’actualité du monde de l’assurance.