bio

Le 23 septembre, se tenait à Francfort, la journée conjointe des autorités de contrôles européennes (EIOPA, EBA, ESMA) concernant la protection des consommateurs. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette journée dont les aspects liés à la finance durable, à la finance ouverte et à l'inclusion financière. L’objectif de cette conférence était d’aborder les possibilités et les opportunités existantes afin d’aider les consommateurs à emprunter une nouvelle voie dans le paysage financier existant. En effet, à l’heure actuelle, les consommateurs sont confrontés à de nouveaux défis tels que la numérisation et la durabilité, qui continuent d'être des questions qui modifient la façon dont les gens abordent les services financiers. Autre défi de taille et non des moindres, l’augmentation du coût de la vie, impactant directement les choix que les consommateurs font dans leur vie de tous les jours.

Différents acteurs étaient présents : membres de la société civile, régulateurs européens, représentants du secteur financiers et autorités de contrôles nationales : tous s’accordent sur le besoin de définitions claires des concepts émergents tels que le greenwashing, mais également sur le besoin pour le consommateur de trouver toutes les informations dont il a besoin sous un format simple et centralisé, afin de favoriser la lisibilité et la compréhension de toutes ces nouvelles informations. La digitalisation apparaît être un outil pouvant favoriser cet état de fait, cependant, les superviseurs nationaux doivent tenir leur rôle et favoriser un contrôle harmonisé entre les différents Etats membres afin de permettre aux acteurs financiers de répondre à ces nouveaux défis de façon optimale.

Les défis sont de taille, mais la volonté du secteur l’est tout autant, à suivre donc !

Si vous souhaitez voir ou revoir cet évènement, c’est ici.

Publié le 11/10/2022

Abonnez-vous à notre newsletter !

Vous recevrez des articles exclusifs pour rester informé(e) de l’actualité du monde de l’assurance.