secheresse

L’émission de France 2 Cash Investigation a réuni ce 15 septembre 2.160.000 téléspectateurs (une réussite) pour un marathon de deux heures environ -sans interruptions publicitaires- sous l’intitulé « Sécheresses, inondations, qui va payer la facture ? ». Autant dire que le régime CATNAT français était au centre des débats pour ce qui est du sort des victimes de ces calamités, et que les conséquences du réchauffement climatique en constituaient la toile de fond. Les assureurs ont été pris en ligne de mire sous ces deux aspects.

Si au contraire de l’Allemagne notamment la France bénéficie de longue date d’un régime CATNAT qui a évolué au fil du temps, tant quant aux prélèvements qui en constituent les ressources que quant aux critères de reconnaissance de calamité, tout ne va pas pour le mieux. Le régime diffère sur de nombreux points de ce que la Belgique connaît, à commencer d’ailleurs par la nécessité d’obtenir la reconnaissance de l’état de calamité, qui prend un temps précieux du point de vue des sinistrés. Mais les assureurs et assurés belges reconnaîtront les phénomènes traités, à commencer par l’effet de la sécheresse sur les sols argileux, qui pourrait affecter dix millions d’habitations en France.

Pas facile pour une émission connue pour son punch d’obtenir la collaboration des instances prises pour cible. Qu’à cela ne tienne, des experts ont été filmés en caméra cachée, la dirigeante de France Assureurs a été poursuivie jusqu’à obtenir une interview, l’équipe TV a acheté des actions d’AXA pour confronter en assemblée générale Denis Duverne et Thomas Buberl à leurs investissements dans des géants des énergies fossiles (quand bien même ceux-ci s’inscrivent dans une transition vers le zéro carbone). Qu’en retenir ? Que la question de l’assurabilité et du prix de l’assurabilité constituent un défi majeur, et que tout représentant du secteur aurait intérêt à regarder l’émission pour se préparer à pareilles controverses.   

 “Vous pouvez regarder l’émission de France 2 ici.

Publié le 20/09/2022

Abonnez-vous à notre newsletter !

Vous recevrez des articles exclusifs pour rester informé(e) de l’actualité du monde de l’assurance.