fitness

Les Belges sont demandeurs d’une assurance santé plus individualisée. Ils sont prêts à fournir des efforts pour vivre plus sainement, mais ils demandent en contrepartie un incitant financier de la part de leur assureur. C’est ce qui ressort du World Life and Health Insurance Report de Capgemini. L’entreprise de consultance a présenté ses conclusions le lundi 19 septembre 2022 à la presse rassemblée au sein de la Maison de l’Assurance. Elle a pour ce faire interrogé des assurés issus de 24 marchés, dont le marché belge. Un des sept représentants européens à avoir participé à la table ronde avec des experts en matière d’assurance vie et d’assurances santé est Heidi Delobelle.

D’une manière générale, il ressort de l’étude que les assurés sont de plus en plus conscients de l’importance du bien-être financier et physique. Jan Verlinden, spécialiste des assurances chez Capgemini, a expliqué que 70 % des personnes interrogées au niveau mondial affirment que le bien-être financier a un impact positif sur le bien-être mental. Une bonne nouvelle pour les assureurs est que l’assuré les considère comme des partenaires privilégiés en matière de conseils et de soutien sur le plan du bien-être financier et physique. Il apparaît également toutefois qu’à l’heure actuelle, ces assureurs n’impliquent et ne soutiennent que trop peu activement leur assuré dans sa recherche d’un bien-être optimal.

Plus spécifiquement pour notre pays, il s’avère que les Belges sont moins nombreux à considérer leur assureur comme un partenaire privilégié dans le cadre de l’amélioration de leur bien-être physique (27 % contre 37 % au niveau mondial). Le système de sécurité sociale belge qui est très développé n’est certainement pas étranger à cette situation.  Pour leur bien-être financier, 46 % des Belges s’appuient en premier lieu sur leur banque et 19 % sur leur assureur ou conseiller financier.

Les assureurs peuvent pourtant être des partenaires privilégiés pour le consommateur tant sur le plan financier que sur le plan de la santé. 77 % des Belges aspirent ainsi à une offre de produits hyper-personnalisée qui apporterait une haute valeur ajoutée personnelle. Les assurés belges sont prêts à souscrire à des programmes personnalisés permettant de contribuer à une amélioration de leur bien-être en général et à une vie plus saine en particulier.

En échange, ils souhaiteraient pouvoir bénéficier d’un retour sur investissement de la part de leur assureur, qui pourrait prendre la forme d’une réduction de la prime d’assurance, d’un accès à un programme de fidélité, d’une réduction dans un club de sport...

Publié le 23/09/2022

Abonnez-vous à notre newsletter !

Vous recevrez des articles exclusifs pour rester informé(e) de l’actualité du monde de l’assurance.