Maître de vos risques

Qui dit Salon de l’auto, dit assurances omnium

11/01/2019

La publicité pour les véhicules à quatre roues, les crédits et les assurances est omniprésente ces derniers jours. Le Salon de l’auto arrive ! Le Heysel sera l’endroit à ne pas manquer du 19 au 27 janvier.

L’assurance qui est le plus d’actualité lors de l’achat d’une nouvelle voiture est l’assurance omnium. Cette assurance couvre diverses formes de dégâts causés à votre véhicule lorsque personne d’autre n’en est responsable. Une omnium indemnise les dégâts matériels occasionnés à votre propre véhicule à la suite d’un accident, d’un incendie, d’un vol, d’un bris de vitre, intempéries ou d’un heurt avec un animal. Une petite ou mini-omnium comprend uniquement les garanties incendie, vol, bris de vitre, intempéries et heurts d’animaux.

D’après une estimation d’Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d'assurances, 35 % des voitures particulières en Belgique sont couvertes par une assurance omnium et 15 % par une mini-omnium. Lorsque l’assurance omnium doit intervenir, les dommages au véhicule s’élèvent en moyenne à 1.700 euros.

Par le biais d’une assurance omnium, le consommateur protège le capital qu’il investit dans une nouvelle voiture. En cas de dégâts graves causés par sa propre faute ou dont le responsable est inconnu, le coût peut en effet être élevé. Votre assureur actuel peut être un premier point de contact à cet égard. Avec ou sans promotions attrayantes dans le cadre du Salon de l’auto, le site Internet neutre ABCassurance.be recommande à tous les clients de bien examiner les garanties et conditions d’une nouvelle assurance et d’en discuter avec son assureur.

Le Belge entre le plus souvent en collision avec des véhicules en stationnement

Les collisions sont heureusement plus rares qu’autrefois. Selon des chiffres d’Assuralia relatifs à l’assurance RC auto (catégorie tourisme et affaires), la fréquence des sinistres est passée sous la barre des 6 % en 2017. Cela signifie qu’un peu moins de 6 voitures assurées en Belgique sur 100 ont causé un accident au cours de l’année. Il y a quelques années, ce chiffre était encore de 7 voitures sur 100.

Le site Internet ABCassurance.be a également collecté des statistiques au sujet des accidents les plus fréquents. Ces statistiques portent sur l’ensemble des accidents ayant donné lieu à un « règlement direct » rapide entre les assureurs concernés, c’est-à-dire les accidents impliquant deux parties ou plus mais sans litige.

Top 5 des accidents de voiture les plus fréquents

  1. Collision avec un véhicule en stationnement ou à l’arrêt (29 %)
  2. Collision avec un véhicule par l’arrière (25 %)
  3. Accident occasionné par l’exécution d’une manœuvre (19 %)
  4. Refus de priorité (9 %)
  5. Changement de file ou de bande (6 %)

La plupart des conducteurs sont tôt ou tard confrontés à un accident, malgré la prudence dont ils font preuve au volant. Pour savoir ce que vous devez faire le cas échéant, consultez la check-list Accident de la circulation. Depuis peu, la déclaration d’accident peut également être effectuée au moyen de l’application Crashform.

 

 

Les autres actualités