Si un employeur dispose d’un plan de pension, il peut s’agir d'un plan pour l’ensemble des travailleurs ou uniquement pour un groupe ou une catégorie déterminé(e) de travailleurs. Il peut également y avoir différents plans de pension par catégorie de travailleurs.

Si votre employeur ne dispose pas d'un plan uniforme pour tous les travailleurs, un changement de fonction peut avoir des conséquences. Il se peut que vous n’étiez pas encore affilié à un plan de pension, mais que vous constituiez dans le cadre de votre nouvelle fonction une pension complémentaire par le biais de votre employeur. Il se peut que vous quittiez le plan de pension auquel vous étiez déjà affilié pour vous affilier à un autre plan de pension que l’employeur a prévu pour des travailleurs exerçant une fonction telle que la vôtre. Votre employeur informera l’(les) assureur(s) concerné(s) de votre changement de fonction.

Vous passez à un régime de travail à temps partiel ? Certaines personnes travaillent à temps partiel tout au long de leur carrière, d’autres ne le font que durant un certain temps. Tant les contributions de pension que les droits de pension sont en règle générale alors adaptés de façon proportionnelle, en fonction de la réduction de la durée du temps de travail. Une personne qui aura travaillé à temps partiel pendant un certain nombre d’années, recevra donc aussi un capital de pension moins élevé lors de son départ à la retraite.

Certaines périodes de réduction de la durée du temps de travail, par exemple sous la forme d'un crédit-temps, n’entraînent pas nécessairement la constitution d’une pension moins élevée, mais sont parfois assimilées à une période d’occupation effective. Consultez à ce propos le règlement de pension.