La hauteur du remboursement dépend du contrat. Le marché de l'assurance offre différentes assurances hospitalisation, conçues plutôt pour couvrir les besoins de base aux produits reprenant des couvertures très étendues.

Type de chambre

La plupart des contrats reprenant des couvertures étendues prévoient un remboursement en cas d’hospitalisation en chambre individuelle. Vous pourrez ainsi vous rétablir en toute tranquillité. En cas d’hospitalisation en chambre individuelle, l’hôpital applique généralement des suppléments, ce qui fait que la prime à payer pour une telle assurance est également plus importante que celle d'une assurance hospitalisation qui ne couvre que les hospitalisations en chambre à deux lits ou en salle commune.

La pré- et posthospitalisation

La plupart des assurances hospitalisation incluent un volet pré-et posthospitalisation. Elles interviennent pour les frais médicaux ambulatoires liés à l’hospitalisation. Généralement, il s’agit des frais médicaux ambulatoires faits pendant le dernier mois précédant l'hospitalisation et des trois mois suivants celle-ci, mais ici également, il peut y avoir des différences en fonction du contrat.

Par frais médicaux ambulatoires, on entend entre autres les frais d’imagerie médicale ou d’autres examens médicaux, de consultations, de médicaments, de kinésithérapie, …

Maladies graves

De nombreuses polices prévoient un régime particulier pour un certain nombre de pathologies graves comme le cancer, la maladie de Parkinson, la maladie de Crohn, …

En cas de maladie grave, beaucoup de contrats proposent une extension de la couverture des soins ambulatoires. Cela signifie que les soins médicaux sont remboursés, même s’il n'y a pas d’hospitalisation.

Les conditions générales du contrat précisent ce que l’assureur considère comme une maladie grave.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Vous recevrez des articles exclusifs pour rester informé(e) de l’actualité du monde de l’assurance.