Filtres par type
Oui. Outre le fait que « gonfler » un cyclomoteur est tout bonnement illégal et passible d’amendes, cette intervention sur le moteur n’est également pas sans conséquence sur le plan de l'assurance.
Lorsqu'un véhicule a été volé, l'assureur qui couvre la responsabilité civile de ce véhicule n'indemnisera pas les dommages causés avec ce dernier. La législation prévoit en effet que l'assureur n'est pas tenu d'intervenir en pareil cas. Mais les victimes d'un accident de la circulation causé par un véhicule volé ne sont pas pour autant abandonnées à leur sort. Elles peuvent faire appel au Fonds commun de garantie automobile afin d'obtenir une indemnisation.
Votre assurance responsabilité civile Auto indemnisera toutes les victimes, qu’elles soient des tiers (toute personne ou institution ayant subi des dégâts corporels ou matériels) ou passagers du véhicule que votre fils conduit. Ces passagers sont automatiquement indemnisés pour leurs lésions corporelles, parce qu’ils sont considérés comme usagers faibles.
Afin d'éviter une telle situation, il existe plusieurs d'étapes dans la procédure d'intervention par l'assureur RC auto qui intègrent d’appréciables garanties lors de la détermination de l'indemnisation et dans le cadre de la réparation.
Même si un cycliste bénéficie, en tant qu'usager faible, d'une protection supplémentaire dans la circulation, il peut toujours être (en tout ou en partie) responsable des dommages causés à un usager "faible", mais aussi à un usager "fort". Dans ce cas, c'est son assurance familiale qui intervient, pour autant qu'il en ait une.