Filtres par type
Grâce à la protection légale dont bénéficient les usagers faibles, le piéton sera indemnisé de ses dommages corporels par votre assureur RC* auto. Il est possible que l'assureur auto vous réclame une partie des indemnités qu'il a versées à la victime. Dans ce cas, vous pouvez compter sur votre assurance familiale, si vous en avez une.
Si vous avez vous-même une assurance propre qui couvre le bris de vitre (il s'agit le plus souvent d'une omnium ou d'une mini-omnium), vous ne devez déjà plus vous inquiéter. Si vous voulez avoir recours aux règles de responsabilité, vous devez, en tant que victime, prouver le dommage, la faute et le lien de causalité entre eux. Une aide peut à cet égard vous être apportée par l'assurance protection juridique.
Les conséquences des dommages corporels sont souvent difficiles à prévoir dans les premiers temps après l'accident. Un certain délai s'écoule donc avant qu'elles ne se précisent et plusieurs examens médicaux peuvent être nécessaires dans ce cadre.