Filtres par type
Il n'est pas conseillé de transférer l'argent que vous avez épargné sur un compte épargne-pension auprès d'une banque dans une assurance épargne auprès d'un assureur. Le fisc considère en effet ce mouvement comme un "rachat" (retrait d'argent) et le sanctionne donc d'une taxe de 33 %. Il tient en effet un montant retiré pour un revenu.
Par le passé, les plans de pension pour ouvriers - si plan il y avait - étaient plutôt limités. Étant donné que nous devons évoluer vers une harmonisation des statuts d'ouvrier et d'employé, plus aucune distinction entre ces deux statuts ne pourra à terme être faite en matière de pension complémentaire.
Un assureur prévoit toute une série de garde-fous garantissant le respect de ses engagements et mène une politique de placement très prudente. Si les choses devaient malgré tout mal tourner, votre assurance épargne-pension est - pour autant qu'il s'agisse d'une assurance avec un rendement garanti - protégée par l'État à concurrence de 100.000 euros.
Au travers de placements, de privilèges, d’une marge de solvabilité obligatoire et d’une surveillance de la part des autorités, la loi organise un arsenal de garanties en faveur du public.
Heureusement, votre assureur peut vous trouver une solution. Les assureurs proposent en effet un certain nombre de formules sur mesure pour les indépendants qui permettent de constituer une pension complémentaire.