S’il n’est pas possible d'attribuer une valeur courante aux objets ou s'il n'existe pas de preuves de paiement ou factures, la meilleure solution est encore de faire intervenir un expert.

Son rapport pourra alors être repris dans le contrat d'assurance. Si la collection devient plus importante, le contrat devra toujours être adapté.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Vous recevrez des articles exclusifs pour rester informé(e) de l’actualité du monde de l’assurance.