Nous supposons qu’il existe pour le montant du dommage un rapport d’estimation signé qui conclut à un montant de 30.000 euros. 

Sur la base de ce document, vous avez droit, sans devoir prouver quoi que ce soit, à 80 % de cette somme, soit 24.000 euros.

Pour le surplus, vous devez effectivement pouvoir prouver une reconstruction complète, mais vous pouvez le faire par tous les moyens de droit, autrement dit : vous ne devez pas tout justifier au moyen de factures officielles : dès que l'assureur peut constater que la maison reconstruite est effectivement identique à l’ancienne, vous ne devriez normalement pas avoir trop de problèmes.