Si aujourd’hui (presque) tout le monde a son assurance hospitalisation, comment payer l’aide dont nous pourrions avoir besoin si un jour nous perdons l’autonomie nécessaire pour des gestes quotidiens comme se laver ou se nourrir ? Un véritable défi, autant pour les autorités que pour les assureurs, qui ont commencé à développer des formules où des primes payées avant que le risque ne se réalise doivent permettre de toucher une aide financière le jour où on se retrouverait dans un tel état de dépendance.