Maître de vos risques

Les accidents survenus à des jeunes participant aux activités d'un mouvement de jeunesse tombent-ils d'office sous la responsabilité des organisateurs? Votre enfant est-il bien couvert?

Si votre enfant est victime d’un accident au cours d’une activité d’un mouvement de jeunesse, vous devrez prouver les dégâts, la responsabilité d’un organisateur et le lien causal entre les deux. A cette condition seulement, la responsabilité du mouvement de jeunesse est engagée.

Pour ce faire, vous pouvez faire appel à votre assurance protection juridique éventuelle qui fait partie de votre assurance familiale ou que vous avez souscrit indépendamment.

Les mouvements de jeunesse assurent en règle générale leur responsabilité - c'est même souvent obligatoire pour les organisations qui bénéficient de subventions publiques.

Pour intervenir dans les cas où l'accident survient en dehors de toute faute, ou pour prendre les devants par rapport à l'analyse des responsabilités, ce contrat va souvent de pair avec une assurance collective contre les accidents. Cela accélère l'indemnisation, mais il faut savoir que ces interventions sont plafonnées.

Vérifiez si le niveau convient et souscrivez, si vous le voulez, des extensions de garantie ou des assurances individuelles contre les accidents pour être sûr que si quelque chose de grave devait se passer, les retombées financières, au mois, soient prises en charge.