Maître de vos risques

L'assureur intervient-il si je provoque un accident en raison d'une maladie dont je souffre?

Certaines maladies, comme par exemple le diabète, les affections cardiaques ou l'épilepsie, peuvent engendrer des problèmes lors de la conduite. Demandez dès lors à votre médecin de vérifier si vous êtes encore apte à conduire et informez également votre assureur auto du diagnostic. Si vous ne le faites pas, l'assureur peut vous réclamer au moins une partie des indemnités payées en cas d'accident.

Signalez-le à votre assureur auto

Lorsque vous souscrivez une nouvelle assurance auto, un assureur auto pose généralement quelques questions sur votre état de santé. Répondez-y honnêtement et déclarez une maladie éventuelle. Si le diagnostic est posé alors que votre assurance auto est déjà en cours, vous êtes aussi légalement tenu d'en informer votre assureur auto. Un grand nombre de maladies comportent en effet un risque en cas de conduite d'un véhicule.

Qu'en est-il en cas d'accident ?

Si vous provoquez un accident, votre assureur indemnise en tout état de cause les victimes. Mais si vous lui avez caché votre maladie, votre assureur a le droit de vous réclamer au moins une partie de ces indemnités. Vous en saurez plus sur les montants dont il est question en cliquant ici.

Puis-je encore souscrire une assurance auto malgré ma maladie ?

Généralement oui. Tout assureur est libre de mener sa propre politique d'acceptation, mais vous pouvez continuer à conduire avec la plupart des maladies moyennant un bon suivi médical. 
Des risques y sont bien entendu liés. C'est la raison pour laquelle il est très important de vous faire suivre médicalement et de prendre les bonnes précautions en fonction de votre maladie.

Permis de conduire

Sachez en outre que vous devez rendre votre permis de conduire dès que vous apprenez que vous avez une maladie ou une affection susceptible de réduire votre aptitude à la conduite. S'il s'avère par  la suite, sur la base d'un examen médical et éventuellement après un certain laps de temps, que votre maladie ne représente aucun danger, vous pouvez souvent récupérer votre permis de conduire, parfois pour une durée de validité limitée dont la prolongation dépend notamment de votre suivi médical.

Ce n'est pas parce que vous êtes en ordre avec votre attestation d'aptitude à la conduite et avec votre permis de conduire à durée déterminée que votre assureur est aussi automatiquement au courant. Vous devez donc toujours l'en informer.