Maître de vos risques

Grâce à notre assurance assistance, nous avons été rapatriés. Mais qui va prendre en charge les frais médicaux?

En cas de maladie ou d'accident, l'assureur assistance remboursera vos frais médicaux exposés à l'étranger, après l'intervention de votre mutualité ou de votre assureur maladie (assurance hospitalisation).  
 
En pratique, cela se passe de la manière suivante : tout comme c'est le cas en Belgique, vous payez d'abord vous-même le médecin qui vous a soigné et ensuite, après l'intervention de la mutualité, vous demandez à l'assureur concerné le remboursement de la partie qui reste à votre charge. N'oubliez pas de présenter sur place la petite carte bleue d'assurance maladie (et, avant votre départ, de la retirer auprès de votre mutualité). Vous recevrez alors des soins dans les mêmes conditions et suivant les mêmes tarifs (gratuits dans certains pays) dont bénéficient les autochtones. L'assureur réglera le transport en ambulance ou le rapatriement par d'autres moyens de transport. 
 
Attention, un plafond d'intervention est parfois prévu pour les frais médicaux. Cette limite peut varier entre 50.000 et 250.000 euros. Les contrats les plus étendus ne fixent pas de  plafond. Ils prévoient d'ailleurs aussi des indemnités en cas de soins posthospitaliers en Belgique, mais pour des montants assez limités et toujours après l'intervention de votre mutualité et de votre autre assurance maladie éventuelle.