Maître de vos risques

Assurance

Je suis malade chronique ou handicapé et souhaiterais souscrire une assurance hospitalisation. Dois-je payer une prime supérieure ou peut-on me refuser?

Depuis le 1er juillet 2007, tout malade chronique ou toute personne handicapée, âgé de moins de 65 ans, a le droit en vertu de la loi de souscrire une assurance hospitalisation normale.

Jusqu'à quel âge mon enfant est-il repris comme coassuré dans ma police d'assurance hospitalisation?

Rien n'est prévu explicitement quant à l'âge auquel un enfant doit souscrire lui-même une assurance hospitalisation. Lorsqu'un enfant est couvert par le biais du contrat d'assurance d'un parent, il le reste tant qu'il demeure fiscalement à charge des parents.

Je pars à la retraite et je souhaite poursuivre à titre individuel l'assurance hospitalisation dont je bénéficiais par le biais de mon travail. Se peut-il que la prime soit plus élevée et que la couverture soit moins étendue?

Lorsque vous prenez votre pension ou, par exemple, que vous changez de travail, vous pouvez poursuivre sur une base individuelle l'assurance hospitalisation dont vous bénéficiez par le biais de votre travail, à condition d'avoir été affilié sans interruption à une assurance hospitalisation au cours des deux dernières années. Il ne doit pas obligatoirement s'agir de l'assurance hospitalisation de l'employeur que vous quittez. Une assurance hospitalisation dont vous bénéficiez auparavant auprès d'un autre employeur ou à titre individuel auprès d'un assureur privé entre également en ligne de compte. Si vous remplissez ces conditions, les membres de votre ménage éventuellement affiliés peuvent également poursuivre l'assurance à titre individuel.

L'assurance hospitalisation couvre-t-elle la chirurgie plastique?

Lorsqu'il s'agit d'une intervention ou d'un traitement de nature purement esthétique, l'assurance hospitalisation n'intervient pas. En revanche, s'il s'agit d'une intervention chirurgicale reconstructive à la suite par exemple d'un accident ou d'un cancer du sein, la plupart des assurances hospitalisation prévoient une couverture, du moins suivant les conditions, plafonds et pourcentages d'indemnisation, etc. déterminés dans le contrat.