Maître de vos risques

Je suis devenu grand-père pour la première fois. Puis-je constituer une épargne pour mon petit-enfant par le biais d'une assurance ?

Oui, c'est possible au moyen notamment d'une assurance-épargne. Comme vous épargnez à long terme, il s'agit d'une formule idéale. La plupart des assureurs proposent des produits sur mesure, appelés parfois aussi "polices junior".

Avec une assurance-épargne, vous déterminez vous-même le montant que vous allez épargner et le moment de vos versements. Vous ne devez donc pas forcément fixer au préalable un montant ou un rythme de versement. Ainsi, il est parfaitement possible de sauter une année par exemple. Généralement, un montant minimum, par exemple 25 euros, est toutefois requis pour chaque versement.

Vous pouvez choisir le niveau de risques que vous être disposé à prendre :

  • si vous optez pour un rendement sûr et certain, le mieux est de prendre une assurance de la branche 21. Outre un rendement garanti annuel, un bonus (variable) peut s'ajouter si l'assureur a enregistré de bons résultats. Même en période de turbulences financières, votre capital reste parfaitement intact et continue du reste de fructifier grâce au rendement fixe garanti par l'assureur;
  • si vous êtes prêt à prendre plus de risques avec la perspective d'obtenir un rendement plus important, vous pouvez choisir alors une assurance de la branche 23 dont le rendement est lié à un fonds d'investissement. Il n'y a dès lors pas de rendement garanti et votre capital peut également être affecté si le fonds d'investissement enregistre de moins bons résultats.

Lorsque votre petit-fils ou petite-fille atteint l'âge de 18 ou 21 ans, vous pouvez lui faire verser l'argent épargné en le ou la désignant comme bénéficiaire dans le contrat. Même si vous veniez à décéder avant ce terme, votre petit-fils ou petite-fille recevra alors le montant que vous avez épargné.

Vous pouvez dans ce cas prévoir vous-même que votre petit-fils ou petite-fille recevra en plus de ce montant épargné un petit extra. En effet, vous ne serez plus là pour continuer à le ou la soutenir. Ce petit extra peut par exemple être exprimé comme un pourcentage du montant déjà épargné.

Attention toutefois: comme toute assurance, celle-ci comporte également des frais dont vous devez tenir compte. Si l'assurance court pendant au moins huit ans et un jour - ce qui est courant pour ce genre d'investissement à long terme - vous ne devrez pas payer de précompte mobilier.