Maître de vos risques

J'ai un IMC trop élevé. Cela a-t-il des conséquences au niveau des assurances?

Les assureurs adaptent leurs primes en fonction du risque. Dans le cas d'assurances individuelles, il se peut donc qu'un IMC très élevé entraîne une augmentation de la prime.

Il va de soi que la prime de votre assurance incendie, par exemple, ne changera pas, mais ce pourrait bien être le cas pour les assurances où votre santé joue un rôle, comme une assurance hospitalisation individuelle ou une assurance-vie incluant une couverture en cas de décès (l'assurance de solde restant dû par exemple).

Les assureurs évaluent votre état de santé sur la base des informations médicales que vous leur transmettez. S'il en ressort que votre risque de connaître des problèmes médicaux est plus élevé (par exemple en cas d'IMC trop important), l'assureur peut augmenter la prime demandée.

Comment l'assureur demande-t-il ces informations ?

Il utilise le plus souvent un questionnaire et/ou un examen médical.

Vous trouverez ici plus d'informations sur ces questionnaires, ainsi qu'une brochure sur la protection de vos données médicales chez l'assureur.

Attention : lorsque de grands groupes prennent une assurance commune, comme dans le cas d'une assurance hospitalisation par l'entremise de l'employeur, le risque individuel ne joue aucun rôle. L'assureur se base alors sur des moyennes représentatives pour le groupe concerné.