Maître de vos risques

J'ai terminé de rembourser mon prêt hypothécaire l'an dernier. Ainsi, je ne bénéficie plus de la déduction fiscale (bonus habitation). Une assurance-vie peut-elle me permettre d'éviter de payer plus d'impôts dans le futur, tout en préparant ma pension?

Oui, effectivement. Dans le cadre du système de l'épargne à long terme, vous pouvez bénéficier d'un avantage fiscal jusqu'à 2.260 euros (pour 2015). Celui-ci vous permet de compenser en grande partie la disparition de l'avantage fiscal dont vous bénéficiiez auparavant avec le remboursement de votre emprunt pour votre habitation. Pour celui qui ne peut pas/plus profiter du bonus fiscal habitation, il s'agit donc d'un produit intéressant.

Vous pouvez déduire fiscalement une épargne à long terme pour autant que vous remplissiez les conditions pour bénéficier de cette réduction d'impôt. Les primes que vous payez pendant l'année sont déduites dans une proportion de 30 % du montant que vous êtes appelé à honorer dans le cadre de l'impôt des personnes physiques. A ce pourcentage s'ajoutent du reste les centimes additionnels communaux, soit, en moyenne, encore quelque 7 %.

Il est intéressant de savoir que si vous entamez une épargne à long terme avant votre 55ième  anniversaire, c'est à vos 60 ans que l'on retiendra une taxe définitive sur le montant épargné. Les montants que vous continuerez à verser après le prélèvement de la taxe à 60 ans vous donneront toujours droit à une réduction d'impôt mais ne seront ensuite plus taxés. Toutefois, si vous commencez l'épargne à long terme après votre 55ième anniversaire, votre contrat ne sera soumis à une taxation définitive qu'après 10 ans.

Vous souhaitez en savoir plus sur l'épargne à long terme par le biais des assurances sur la vie ? Cliquez ici.