Maître de vos risques

Assurance solde restant dû

Une assurance de solde restant dû est une forme d'assurance décès. Si vous contractez un crédit hypothécaire, la banque (ou une autre institution financière auprès de laquelle vous empruntez) vous demandera généralement de conclure une telle assurance, bien qu'elle ne soit pas légalement obligatoire.
Une assurance de solde restant dû rembourse intégralement ou partiellement à la banque le montant restant dû de l'emprunt si vous deviez décéder avant le remboursement complet de l'emprunt. Votre partenaire - ou vos héritiers - ne doivent ainsi pas prendre en charge la poursuite du remboursement du crédit hypothécaire et sont épargnés de ces soucis financiers.
La banque propose le plus souvent une assurance de solde restant dû en collaboration avec un partenaire d'assurance. Si vous souscrivez à cette assurance, vous bénéficiez généralement d'une réduction du taux d'intérêt de votre emprunt, avec pour conséquence une légère diminution de votre mensualité.
Faites toutefois bien vos calculs. Comparez combien vous paieriez ailleurs pour votre assurance de solde restant dû et regardez ce qui est le plus avantageux : souscrire l'assurance auprès de la banque qui vous consent un crédit et ainsi bénéficier de mensualités moins élevées ou souscrire une assurance de solde restant dû moins coûteuse mais renoncer à la réduction du taux d'intérêt de votre emprunt.
Si vous souscrivez une assurance de solde restant dû, l'assureur calculera la prime sur la base du risque de décès. C'est la raison pour laquelle vous devrez compléter un questionnaire médical et peut-être même subir un examen médical. Si vous êtes plus âgé ou si vous êtes atteint d'une affection ou d'une maladie, vous paierez une prime plus élevée ou vous ne pourrez dans des cas graves même pas être assuré. Les règles d'acceptation ou de tarification d'un assureur peuvent donc également influencer votre choix. Le montant pour lequel l'assurance de solde restant dû intervient en cas de décès et la durée de l'assurance jouent bien entendu également un rôle important dans la fixation du montant de la prime.
L'assurance de solde restant dû peut vous procurer un avantage fiscal sous certaines conditions. Renseignez-vous auprès de votre assureur.