Maître de vos risques

Que couvre la garantie "dégâts matériels?

Cette couverture indemnise les dégâts causés au véhicule à la suite d’un accident de circulation, que l'on soit en tort ou non dans cet accident. 
Certains assureurs interprètent  la notion d’accident au sens large et couvrent d’autres causes du dommage résultant d’un acte de vandalisme commis contre le véhicule, de la chute ou du renversement de ce dernier peuvent être acceptées.

Vous n’êtes pas en tort

Vous n'êtes pas en tort? Alors, l’assureur « dégâts matériels » indemnisera son propre assuré suivant les conditions contractuelles, moyennant déduction d’une franchise éventuelle, pour ensuite se retourner contre l’assureur du responsable de l’accident afin de récupérer cette indemnisation. L’assuré devra faire appel à son assureur de protection juridique afin de récupérer la franchise éventuelle auprès de la partie responsable de l’accident.

Vous êtes en tort

Vous êtes en tort? Alors, l’indemnisation aura lieu de la même manière, mais la franchise éventuelle restera à votre charge.

Franchise

Quand l'assureur applique une franchises, l’assuré devra prendre en charge le montant de cette franchise, à moins qu’il ne puisse la récupérer auprès de la partie responsable.

Formules de franchise

Ici aussi, cette franchise peut être appliquée différemment. Il existe des formules dans lesquelles la franchise ne s’applique que dans certaines circonstances, par exemple en cas de vandalisme ou dans des conditions spécifiques de réparation.
Le montant de cette franchise peut être exprimé par un forfait, mais on utilise généralement un pourcentage déterminé qui est appliqué à la valeur catalogue du véhicule à assurer ou au montant de l’indemnisation.

Détermination de l'indemnisation

Endommagement partiel du véhicule : le montant de la facture

En cas d’endommagement partiel du véhicule, l’indemnisation correspondra au montant de la facture de réparation.

Perte totale : valeur réelle ou valeur agréée

En cas de perte totale, vous pouvez opter pour l’indemnisation des dommages matériels en valeur réelle, mais il existe également des formules permettant de convenir au moment de la souscription du contrat de la manière dont l’indemnité sera calculée. Ce mode d’indemnisation est dit « en valeur agréée ».
La façon dont ce calcul préalablement convenu est effectué peut également différer. Les formules les plus courantes tiennent compte d’un coefficient pour la détermination de la diminution de valeur du véhicule en fonction de sa vétusté. D’autres formules tiennent compte du nombre de kilomètres parcourus.
October 26, 2016