Maître de vos risques

Je voudrais transformer ma maison. Cette transformation peut-elle avoir un impact sur mon assurance incendie?

Pour votre sécurité en tant que propriétaire, vous devez assurer votre habitation pour un montant qui correspond au coût de reconstruction du bâtiment. Ce montant est calculé au moment où vous souscrivez l’assurance incendie de votre maison.

Lorsque vous effectuez des travaux de transformation qui influent sur la valeur ou les dispositions des pièces de votre maison, vous devez en informer votre assureur incendie. Sinon, vous risquez d’être sous-assuré.

Si, en cas de sinistre, il s’avère que vous êtes sous-assuré, l’assureur n’aura pas d’autre choix que d’appliquer la règle proportionnelle, sauf si le contrat tempère son application. L’exemple suivant illustre l’application de cette règle :

Supposons que la valeur de votre maison était de 120.000 euro au moment où vous avez souscrit votre assurance incendie. Vous avez entre-temps effectué des transformations qui ont eu comme conséquence que la valeur de votre bien est passée à 140.000 euros. Imaginons qu’un sinistre couvert par votre assurance incendie provoque des dommages à hauteur de 20.000 euros. L’assureur effectuera le calcul suivant :

20.000 x 120.000/140.000 = 17.142,86 euro

Vous ne serez donc pas totalement dédommagé. Il vous manquera presque 3.000 euros pour remettre votre maison dans son état initial. Il vaut mieux informer l’assureur (ou le courtier) des travaux qui peuvent avoir un impact sur la valeur de votre maison.

Attention : L’inverse n’est pas vrai. Si vous êtes surassuré, vous ne recevrez jamais plus que le montant des dommages réels. Puisque l’assurance incendie est une assurance de dommages, elle sert uniquement à indemniser les dommages, et non à vous enrichir. Cependant vous avez tout intérêt dans ce cas à contacter votre assureur car vous pouvez obtenir une prime plus basse pour votre assurance incendie.