Maître de vos risques

Après quelques dégâts des eaux dûs à une toiture plate vétuste et à des problèmes au niveau des gouttières et des conduites d'évacuation des eaux de pluie, mon assureur incendie résilie le contrat. Pourquoi ? Et que puis-je faire maintenant?

Afin de pouvoir offrir un service de qualité, un assureur incendie doit être attentif aux risques encourus par ses assurés. Par une bonne prévention, vous pouvez toutefois éviter d'exposer votre habitation à des dommages multiples et ainsi peut-être convaincre votre assureur incendie (ou un autre assureur incendie) de tout de même (continuer à) couvrir votre habitation.

Pourquoi un assureur met-il parfois fin au contrat après de nombreux dégâts ?

Le principe de base d'une assurance incendie est simple : vous ainsi, comme toute une communauté d'autres assurés, payez des primes et le montant ainsi récolté doit servir à indemniser ceux qui sont victimes de dégâts malgré qu'ils gèrent leur habitation en bon père de famille. Le contrat d'assurance prévoit dans quels cas et pour quel montant un assuré a droit à une indemnisation.

L'assureur est attentif aux risques encourus par les assurés. Une assurance permet une forme de solidarité, mais il faut mettre une limite à cette solidarité pour éviter d’avoir à payer tous des primes plus élevées en raison des sinistres répétés de quelques-uns, en particulier s'ils sont dus à un manque d'entretien ou de mesures de précaution.

Il arrive ainsi qu'un assureur résilie le contrat lorsqu'une habitation a subi plusieurs fois des dégâts dans de telles circonstances.

Votre assureur incendie a le droit de résilier le contrat à la date d'échéance annuelle sans devoir en indiquer la raison. Il peut également le résilier après un sinistre. En tant que client, vous avez naturellement également un droit de résiliation dans ces cas.

Pensez toujours à la prévention et n'hésitez pas à engager le dialogue

Vous pouvez éviter une telle situation en gérant soigneusement les risques auxquels votre habitation est exposée. Qelques mesures de prévention suffisent souvent. Vous en trouverez toute une série dans nos rubriques "prévention incendie" et "prévention cambriolage". Malgré une bonne prévention, toutes sortes de choses peuvent bien entendu encore se produire et vous pouvez alors naturellement compter sur votre assurance incendie.

Même après plusieurs sinistres, votre assureur incendie ne procèdera très probablement pas immédiatement à la résiliation du contrat, mais il conviendra avec vous des mesures à prendre afin d'éviter de nouveaux dégâts dans l'immédiat. Ces accords font alors partie des conditions de maintien de la couverture. Si vous êtes ensuite à nouveau victime de dégâts et qu'il s'avère que les mesures convenues (qui auraient permis d'éviter les dégâts) n'ont pas été prises, votre assureur pourrait réduire son intervention voire même refuser d'intervenir.

Parfois, l'assureur propose une franchise plus élevée pour vous inciter à prendre des mesures de prévention.

Même si votre assureur incendie menace de résilier le contrat après une série de dégâts, vous pouvez toujours engager le dialogue avec lui et lui expliquer, par exemple, quels sont les travaux qui ont été réalisés ou que vous avez l'intention de réaliser afin d'éviter que de tels dégâts se reproduisent.

Si votre assurance est malgré tout résiliée et que vous devez chercher un autre assureur incendie, effectuez de préférence votre recherche par le biais de différents canaux de distribution (agents, courtiers, assureurs directs et banques) afin de vous donner toutes les chances de trouver une nouvelle couverture contre l'incendie.

Lors de votre recherche, vous avez tout intérêt à prouver que votre habitation est en bon état, éventuellement en proposant de faire venir un expert pour le constater.