Maître de vos risques

Ayant aménagé deux chambres d'amis dans mon grenier, j'en ai avisé l'assureur de ma maison par lettre recommandée, mais celui-ci ne s'est pas manifesté. Devrais-je le relancer ?

Vous avez bien fait de déclarer à votre assureur ces travaux d'aménagement et de demander une modification de votre contrat en conséquence. Si l’assureur ne refuse pas cette demande de modification dans le délai d’un mois à compter du jour où il en a eu connaissance, elle est considérée comme acceptée selon la loi.

Mais cette absence de réaction qui signifie uniquement que l’assureur considère qu’il n’y a pas d’augmentation sensible et durable de survenance de l’événement assuré ou qu’il l’estime négligeable, ne vous met pas à l’abri d’une éventuelle application de la règle proportionnelle des montants en cas de sinistre.

Si les aménagements effectués sont importants, examinez donc de votre côté si la valeur assurée pour votre bâtiment correspond toujours au coût de la reconstruction de celui-ci. Dans la négative, prévoyez une augmentation de la valeur assurée.