Maître de vos risques

Je dispose d’une assurance de groupe par le biais de mon employeur. A partir de quel moment puis-je percevoir cette pension complémentaire et quel est le montant qui va au fisc?

L’âge minimum pour percevoir la prestation de pension (sous la forme d’un capital ou d’une rente) est fixé dans le règlement de pension.  La loi stipule que cet âge minimum ne peut être inférieur à 60 ans.  Seul un retrait partiel du capital pension est possible avant cette échéance et dans un but spécifique : pour financer l'acquisition d'un bien immobilier. Il faut savoir également que si vous changez d’employeur ou que vous arrêtez de travailler avant votre 60ème anniversaire, vous ne pouvez pas retirer le capital épargné comme cela.

Si vous prélevez le capital épargné à votre retraite, vous recevrez en moyenne quelque quatre-vingt pour cent net du montant total. Le reste va à la sécurité sociale et au fisc. Pour connaître le montant brut auquel vous pouvez vous attendre, il suffit de consulter la fiche de pension que vous transmet chaque année votre organisme de pension ou votre employeur.

Si vous continuez toutefois à travailler jusqu'à votre 65ème anniversaire et que vous ne percevez le capital de votre pension complémentaire qu'à ce moment-là, le montant prélevé par le fisc sera moins élevé (dans ce cas, le taux de taxation de 16,5 % appliqué dans le calcul ci-avant doit être remplacé par le taux de 10 %).  Si la pension complémentaire est versée à l'âge de 60 ou 61 ans sans que vous preniez votre pension légale, un taux supérieur est d'application (respectivement 20 % et 18 %). Vous trouverez de plus amples renseignements sur les retenues sur la pension complémentaire en cliquant ici.