Maître de vos risques

Puis-je faire jouer mon assurance de groupe pour la rénovation de ma maison, même si je ne suis pas encore à la retraite?

Oui, c'est possible. Une assurance de groupe n'est pas seulement une poire pour la soif. Vous pouvez également l'utiliser pour acquérir, construire ou transformer un bien immobilier. Vous souhaitez faire installer une nouvelle véranda ou salle de bains, réaménager votre jardin, construire une maison ou en acquérir une ? Utiliser à cette fin votre assurance de groupe peut se révéler une bonne idée.

Il existe trois manières pour le faire : par le biais d'une avance, d'un emprunt avec reconstitution ou d'une mise en gage.

Par le biais d'une avance

La prise d'une avance sur l'assurance de groupe constitue le moyen le plus fréquent. Dans ce cas, vous pouvez demander une grande partie (en général 60 à 70 %) de ce que vous avez déjà épargné dans le cadre de l'assurance de groupe, ce qu'on appelle la "réserve", à titre d'avance en vue de l'acquisition, de la construction ou de la transformation d'un bien immobilier.

Vous devez payer chaque année des intérêts sur ce montant. Soit vous remboursez vous-même le montant emprunté, soit il est déduit de la prestation finale de votre assurance de groupe.

Par le biais d'un emprunt avec reconstitution

Dans le cas d'un emprunt avec reconstitution, vous contractez un crédit auprès d'un établissement financier sans amortir le capital pendant la durée de ce crédit. Lors du paiement du capital de votre assurance de groupe, la totalité du montant emprunté est remboursée au moyen de ce capital, c'est-à-dire soit à votre départ à la retraite, soit si vous veniez à décéder avant ce moment-là.

Attention : un intérêt est dû sur le montant emprunté. Dans la pratique, on peut choisir soit de payer chaque année ces intérêts soit de les laisser courir, et les payer lors du remboursement du montant emprunté au moyen de la prestation de l'assurance de groupe. Etant donné que vous ne remboursez pas de capital, le montant des intérêts ne diminue pas comme c'est le cas pour un crédit hypothécaire "ordinaire".

Par le biais d'une mise en gage

Vous avez également la possibilité de mettre en gage votre assurance de groupe auprès de l'établissement financier qui vous accorde un crédit. Dans cette construction, l'assurance de groupe sert uniquement de garantie pour le remboursement de ce crédit. Ainsi, par exemple, la couverture décès de l'assurance de groupe peut être mise en gage. Dans ce cas, si l'assuré décède, le capital décès servira à rembourser le montant restant de l'emprunt.

Existe-t-il des conditions ?

Les possibilités présentées ci-avant doivent être prévues dans votre règlement de pension et le bien immobilier doit être situé dans l’Union européenne.
Par ailleurs, peu importe s'il s'agit d'une cuisine ou d'une maison neuve, et il n'est pas non plus important de savoir à quelles fins vous souhaitez utiliser le bien immobilier : pour y habiter, pour le donner en location, ...