Maître de vos risques

Les avantages fiscaux de l'assurance-vie

Par le biais d'une assurance-vie, un contribuable peut bénéficier, sous certaines conditions, d’avantages fiscaux.
 

L'avantage fiscal de l'épargne-pension

Vous pouvez en premier lieu bénéficier d’un avantage fiscal dans le cadre de l’épargne-pension. Chaque année, vous pouvez verser des primes à concurrence d’un montant déterminé que vous pouvez reprendre dans votre déclaration à l’impôt. Pour 2015, le maximum s’élève à 940 euros. L’épargne-pension vous procure un avantage fiscal de 282 euros.
 

L'avantage fiscal de l'épargne à long-terme

 
En outre, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal pour l’épargne à long terme. Le montant maximum que vous pouvez reprendre chaque année dans votre déclaration fiscale dépend de vos revenus professionnels et est limité à  2.260 euros pour 2015. Ce montant est également indexé chaque année. Si vous pouvez verser le maximum, vous bénéficierez d’un avantage fiscal allant de 678 euros.
 
Attention, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal dans le cadre de l'épargne à long terme seulement si vous ne bénéficiez pas déjà d'un avantage fiscal dans le cadre de l'acquisition d'une habitation propre.
 

Comment obtenir cet avantage fiscal ?

La réduction d’impôt est facultative, elle n’est accordée qu’à la demande du contribuable. Si vous souhaitez bénéficier pour la première fois d’une réduction d’impôt pour les primes que vous avez versées dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie individuel, vous aurez besoin, afin de remplir votre déclaration fiscale, une attestation de votre entreprise d'assurances confirmant que toutes les conditions légales sont remplies. En outre, vous recevrez pour chaque année au cours de laquelle vous avez effectué des versements une preuve de paiement des primes. 

 

March 15, 2016